11 août 2017

11 septembre 1964 [Mgr Lefebvre] Lettre au Père Thibault


SOURCE - Mgr Lefebvre - 11 septembre 1964

[Mgr Lefebvre vient de nommer le P. Thibault comme nouveau directeur du grand scolasticat de Chevilly]
Cher père Thibault,

Bien volontiers j’approuve votre désir d’aider votre mère par les héritages qui s’ajoutent à votre patrimoine et vous autorise volontiers à prélever la somme dont vous parlez dans votre lettre à cette intention.
     
Combien je souhaite que cette année et celles qui viendront soient l’objet d’une véritable mise à jour, mais dans le vrai sens voulu par Jean XXIII et Paul VI, c’est-à-dire retour aux formes de la vraie formation sacerdotale et religieuse, par l’exercice des vertus fondamentales d’obéissance, d’humilité, de simplicité, de modestie, qui se développent sous l’influence des vertus théologales.

Avec patience, mais avec fermeté, entraînez nos jeunes étudiants et aspirants au sacerdoce dans la piété profonde, la vie d’union à Dieu, l’estime des sacrements de pénitence et d’eucharistie, la dévotion à la Vierge Marie.

Maintenez fermement l’usage de la langue latine dans les cérémonies où n’assistent que des clercs

Que la journée se termine par la prière des Complies et non sur la télévision, qui devrait être limitée aux nouvelles du jour. Que les sorties pastorales se limitent strictement au catéchisme et ne s’étendent pas à des visites à domicile ou à des sorties pour des sessions d’AC. Il faut que l’intérêt essentiel soit aux études et à la formation spirituelle.

Si des esprits se rebellent contre vos perspectives et veulent imposer un style de vie au scolasticat qui ne correspond pas aux directives du Saint-Siège, n’hésitez pas à les reprendre, puis à les envoyer en probation en Mission pour deux ans et à les renvoyer s’ils sont incorrigibles.

Il ne peut y avoir de formation de la volonté sans obéissance à l’autorité. Gardez cette autorité, évitant toute dégradation de cette autorité par des familiarités dans le langage, comme le tutoiement. Une grande bonté et simplicité s’alliant parfaitement avec l’autorité.

Vous excuserez tous ces conseils et réflexions ! J’ai un si grand désir de vous voir prendre bien en main le scolasticat et en faire sortir de vrais prêtres, apôtres, religieux, de vrais spiritains !

Que le Seigneur vous aide, que l’Esprit Saint vous éclaire. C’est ce que je demande avec ferveur par l’intercession de la Vierge Marie.

Veuillez croire, cher père Thibault, à mon bien cordial dévouement en N.S.